Tag  |  Moïse

Une bonne saison

C’est aujourd’hui le premier jour du printemps dans la partie nord du monde.

Éviter les distractions

Je veux que mon jeune chien de chasse m’aide à chasser le chevreuil...

À quoi tient notre réputation ?

On a érigé en Chine une pierre commémorative sur le terrain d’un ancien camp de prisonniers japonais où un homme est mort en 1945. On peut y lire : « Eric Liddell est né à Tianjin de parents écossais en 1902. Sa carrière a atteint son apogée lorsqu’il a remporté la médaille d’or au 400 mètres lors des Jeux olympiques d’été de 1924. Il est revenu en Chine pour travailler comme enseignant à Tianjin. […] Il a passé sa vie entière à encourager les jeunes à apporter leurs meilleures contributions à l’avancement de l’humanité. »

La joie de la fidélité

Au début de 2014, le monde a tourné son attention vers Sotchi, en Russie, où les athlètes olympiques poursuivaient la quête de toute une vie. Notre famille aime les Jeux d’été et d’hiver – le faste des cérémonies, le courage et les luttes des athlètes, l’entente entre les pays.

Qui suis-je ?

Avec le recul, je réalise que les moments qui m’ont le plus poussé à aller au-delà de mes capacités ont été ceux où l’on m’a demandé de faire quelque chose que je n’avais jamais fait auparavant. Peut-être vous rappelezvous avoir déjà eu à sortir de votre zone de confort !

Faire ce qu’il demande

Comme j’avais besoin d’un réservoir souterrain et que je savais très bien comment je voulais qu’il soit fabriqué, j’ai donné des instructions claires à son fabricant. Le lendemain, en l’inspectant, j’ai constaté avec contrariété qu’il n’avait pas suivi mes directives. Il avait modifié le plan de travail, qui avait donc changé le résultat escompté. Or, le prétexte qu’il m’a fourni s’est avéré aussi contrariant que ce constat.

Le meilleur reste à venir

Vos meilleurs jours sont‑ils derrière ou devant vous ? Sachez que le regard que nous posons sur la vie – et notre réponse à cette question – est susceptible de changer avec le temps. Jeunes, nous regardions devant en aspirant à devenir adultes. Plus vieux, nous regrettons de ne pas pouvoir retourner dans le passé. Par contre, si nous marchons avec Dieu, quel que soit notre âge, le meilleur reste à venir !

Prendre soin de soi-même

Après que mon mari a subi une chirurgie cardiaque, j’ai passé la nuit à angoisser à son chevet. Au milieu de la matinée, je me suis rappelé mon rendez-vous pour une coupe de cheveux. « Je vais devoir l’annuler », ai-je affirmé, en passant distraitement la main dans ma chevelure en désordre.

Retrouvé

J’ai une amie dont les blessures sont si profondes qu’elle repousse l’amour compatissant des autres. Certaines personnes très attentionnées ont essayé de l’aider. Elles auraient donné leur vie pour elle (en fait, de plusieurs façons c’est précisément ce qu’elles ont fait). Pourtant, mon amie fuit leur amour. Elle a peur d’être aimée. L’amour qui lui est offert est si fort, et son coeur si fragile, que cela la terrifie. Il lui semble plus sécuritaire de rester à l’intérieur de son cocon.

L'un devant l'autre

Avant de me marier avec Miska, j’avais le sentiment que je devais répondre oui à cette question : Pourrais-je vivre sans elle ? Mes intentions étaient romantiques et chevaleresques, mais ma question était mal orientée. J’ai réalisé qu’il n’existe probablement personne sans qui je ne peux vivre. Avec le temps, je me suis trouvé une meilleure question à laquelle répondre : Est-ce que je veux vivre sans Miska ?