Our Authors

View All

Articles by James Banks

Passer à côté d’une bénédiction

En 1799, le jeune Conrad Reed, âgé de douze ans, a trouvé une grosse pierre brillante dans le ruisseau traversant la petite ferme familiale en Caroline du Nord. Il l’a ramenée à la maison pour la montrer à son père. Inconscient de sa valeur, ce pauvre immigrant l’a utilisée comme butoir de porte. Puis un jour, un joaillier du coin a remarqué…

Porté par l’amour

Mon petit-fils de quatre ans s’est assis sur mes genoux et a tapoté ma tête chauve, en l’examinant attentivement. « Papi, qu’est-ce qui est arrivé à tes cheveux ? » m’a-t-il demandé. En riant, je lui ai répondu : « Oh ! je les ai perdus au fil des ans. » Tout pensif, il m’a dit : « Dommage ! Je vais te donner un peu des miens. »

Le souvenir…

Faire compter chaque instant

Les aiguilles arrêtées d’une montre de poche dans les archives d’une bibliothèque de l’Université de la Caroline du Nord racontent une histoire poignante. Elles marquent le moment précis (8 h 19 min 56 s) où son propriétaire, Elisha Mitchell, est mort en glissant dans une chute des Appalaches, le matin du 27 juin 1857.

Professeur de cette université, Mitchell rassemblait les données qui prouvaient que le…

Les repères

« Vous voyez ? » L’horloger a dirigé le faisceau de sa lampe de poche vers une petite marque fine, mais grossièrement gravée, à l’intérieur de la vieille horloge sur laquelle il travaillait chez nous. « Il se pourrait qu’un autre horloger l’y ait mise il y a presque un siècle, a-t-il dit. Ça s’appelle un "repère", et ça m’aide à savoir comment régler…

Encouragé en Dieu

En 1925, Langston Hughes, un auteur en herbe travaillant comme aide-serveur dans un hôtel, a découvert qu’un poète qu’il admirait (Vachel Lindsey) y séjournait. Hughes a timidement glissé de ses poèmes sous sa porte, et Lindsey en a fait l’éloge enflammé lors d’une lecture publique. Les encouragements de Lindsey ont valu à Hughes de recevoir une bourse universitaire, qui l’a fait progresser dans…

Se pencher sur Dieu

Harriet Tubman ne savait ni lire ni écrire. Adolescente, cette esclave s’est fait blesser à la tête par son maître cruel. Une blessure qui a causé chez elle des crises d’épilepsie et des pertes de conscience pour le reste de sa vie. Cependant, une fois qu’elle a échappé à l’esclavage, Dieu s’est servi d’elle pour sauver pas moins de trois cents…

Le plus grand don d’amour

Mon fils Geoff quittait un magasin quand il a vu un déambulateur abandonné au sol. Il s’est alors dit : J’espère que personne à l’arrière n’a besoin d’aide. En regardant derrière l’immeuble, il a vu un sans-abri gisant inconscient sur le pavé.

Geoff l’a alors ramené à lui et lui a demandé s’il allait bien, ce à quoi l’homme lui a répondu :…

L’amour infini

J’ai entendu Sandra évoquer ce précieux souvenir lors des funérailles de son grand-père : « Chaque fois que mon grand-père m’amenait à la plage, il enlevait toujours sa montre et la rangeait. Un jour, je lui ai demandé pourquoi. En souriant, il m’a répondu : "Parce que je tiens à ce que tu saches combien les instants que je passe avec toi me…

Lion, Agneau, Sauveur !

Taillés dans le marbre, deux imposants lions gardent fièrement l’entrée de la bibliothèque publique de New York depuis son ouverture en 1911. On les surnommait initialement Leo Lenox et Leo Astor, en l’honneur des fondateurs de la bibliothèque. Durant la grande dépression, le maire de New York, Fiorello LaGuardia, les a toutefois renommés Fortitude (Courage) et Patience, deux vertus qu’il…

Avec nous dans la vallée

Sur son lit de mort, Hannah Wilberforce (tante de l’abolitionniste anglais William Wilberforce) a écrit une lettre dans laquelle elle disait avoir reçu la nouvelle du décès d’un frère en Christ : « Heureux est ce précieux homme qui est entré dans la gloire, maintenant en présence de Jésus, qu’il a aimé sans le voir. Mon cœur m’a semblé bondir de joie. » Puis elle…