Our Authors

View All

Articles by Tim Gustafson

En dehors du camp

Le vendredi était jour de marché dans le village du Ghana où j’ai grandi. Après tant d’années, je me rappelle encore une certaine marchande. Les doigts et les pieds atrophiés par la maladie de Hansen (la lèpre), elle s’asseyait sur sa natte et ramassait ses produits avec une calebasse évidée. Certains l’évitaient. Ma mère veillait à lui acheter souvent ses…

Une foi active

Durant un coup d’État, le père de Sam a dû fuir pour sauver sa vie. À cause de sa soudaine perte de revenus, sa famille ne pouvait plus se permettre d’acheter les médicaments dont la survie du frère de Sam dépendait. En colère contre Dieu, Sam s’est demandé : Mais qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça ?

Ayant entendu parler des ennuis…

Avoir soif de Dieu

Lorsque Conner et Sarah Smith ont déménagé à huit kilomètres plus loin sur la même route, leur chat, S’mores, a exprimé son déplaisir en s’enfuyant. Un jour, Sarah a vu une photo récente de leur ancienne maison de ferme sur les médias sociaux. Et S’mores était dessus !

Heureux, les Smith sont allés l’y récupérer. S’mores s’est enfui de nouveau. Devinez où…

Dieu est là

Aubrey a acheté un manteau à la doublure molletonnée à son père âgé, mais celui-ci est décédé avant de pouvoir le porter.

Voir l’invisible

Devenu le premier homme dans l’espace, Youri Gagarine s’est parachuté dans la campagne russe.

Un arbre pour guérir

Bien entendu, il se peut que vous soyez tenté d’utiliser toute cette puissance.

La neige : une muse

Nommé d’après un quartier ouvrier chaud de Cincinnati, dans l’Ohio, le groupe musical populaire Over the Rhine chante au sujet de la transformation qui s’opère chaque année dans la ville.

Des solutions désespérées

Vers la fin du XVIIe siècle, Guillaume d’Orange a provoqué l’inondation d’une grande partie des terres de son pays.

La neige : une muse

Nommé d’après un quartier ouvrier chaud de Cincinnati, dans l’Ohio, le groupe musical populaire Over the Rhine chante au sujet de la transformation qui s’opère chaque année dans la ville.

Un effet d’entraînement

Le petit collège biblique du nord du Ghana ne payait pas de mine : un bâtiment en mâchefer au toit de tôle abritant quelques étudiants.